Charts

Choisir le bon graphique pour vos données

Les données constituent le pilier de l’efficacité commerciale. Sans les données, vous ne pouvez pas obtenir les informations nécessaires à la réalisation de vos tâches. De plus, la lecture et l’analyse rapide de vos données vous permettent de comprendre l’influence que jouent certains facteurs sur votre réussite globale et sur la prise de décision proactive. C’est pourquoi la visibilité des données est primordiale. La création d’un graphique ou d’un diagramme vous aide (ainsi que d’autres collaborateurs) à interpréter les données et les questions sous-jacentes.

Cette ressource téléchargeable vous aide à choisir le graphique le mieux adapté pour visualiser vos données à travers des cas d’utilisation pertinents. Ajoutez cette page à vos favoris ou imprimez une copie !

 

Graphique en aires : Un graphique en aires est utilisé pour afficher des données quantitatives. Il se base sur le graphique en courbes (voir la définition ci-dessous). L’aire entre l’axe et la courbe est communément mise en évidence au moyen de couleurs, de textures et de hachures. Dans la plupart des cas, l’utilisateur se sert du graphique en aires pour comparer au moins deux valeurs. Un graphique en courbes est généralement plus facile à lire lorsqu’il y a beaucoup de valeurs à présenter. Ce type de graphique est particulièrement approprié lorsque vous devez comparer l’évolution de 2 à 5 valeurs différentes qui évoluent à travers le temps, comme par exemple l’évolution sur plusieurs années des Ventes par rapport aux coûts.

exemple-graphique-aires

Graphique à barres : Un graphique à barres présente des données groupées sous la forme de barres rectangulaires, dont les longueurs sont proportionnelles aux valeurs qu’elles représentent. Ces barres sont disposées horizontalement. Un cas d’utilisation pertinent pour ce type de graphique est lorsque vous disposez de données comparatives organisées en 10 catégories ou plus, dont les libellés sont longs. Par exemple, un graphique des Ventes par représentant, où figure un nombre important de représentants identifiés par leur nom complet.

 exemple-graphique-barres

Graphique en bulles : Les graphiques en bulles sont similaires aux graphiques à nuages de points, mais disposent d’un attribut supplémentaire. Tout comme pour le graphique à nuages de points, deux attributs indiquent ici les positions X et Y de la bulle. Les graphiques en bulles ajoutent un troisième attribut qui influe sur la taille de la bulle. Un cas d’utilisation de ce type de graphique serait par exemple pour effectuer une comparaison entre les Coûts et les profits, la taille de la bulle variant en fonction du pourcentage des ventes globales.

 exemple-graphique-bulles

Histogramme : Un histogramme est une représentation graphique de données. Un histogramme se présente sous la forme de barres verticales successives sur toute la largeur du graphique, les valeurs de l’axe des ordonnées s’affichant à gauche du graphique. Ce type de graphique est recommandé lorsque l’on se trouve en présence de données comparatives organisées en 10 catégories ou moins, et dont les libellés sont courts. Par exemple, un graphique des Ventes par catégorie de produit sans catégories multiples et avec des noms relativement courts.

 exemple-histogramme

Graphique combiné : Un graphique combiné permet de regrouper différents types de graphiques, notamment des graphiques à barres, en courbes, en aires et des histogrammes. Au besoin, il permet de comparer des valeurs de nature différente, comme des valeurs par rapport à des pourcentages. Un cas d’utilisation pertinent pour ce type de graphique serait une comparaison entre différents types de valeurs sous forme de schémas visuels légèrement différents. Par exemple, un graphique représentant l’Évolution des ventes, des coûts et des marges bénéficiaires à travers le temps.

 exemple-graphique-combiné

Graphique en courbes : Un graphique en courbes est un type de graphique de base, fréquemment utilisé pour représenter l’information sous forme d’un ensemble de points de données, appelés « marqueurs », reliés par des segments de lignes droites. Un graphique en courbes est souvent utilisé pour visualiser l’évolution de certaines données sur un intervalle de temps, la courbe suivant le plus souvent un ordre chronologique. Ce type de graphique est recommandé pour comparer l’évolution de plusieurs valeurs, par exemple les Quantités disponibles par catégorie de produits au fil du temps.

 exemple-graphique-courbes

Graphique à nuages de points : Aussi appelé diagramme de dispersion, ce graphique est un type de graphique ou diagramme mathématique qui utilise des coordonnées cartésiennes pour afficher les valeurs de deux variables pour un ensemble de données. Si les points sont codés par couleurs, vous pouvez augmenter le nombre de variables jusqu’à trois. Les données sont affichées sous la forme d’un ensemble de points, chacun ayant la valeur d’une variable déterminant sa position sur l’axe horizontal, et la valeur de l’autre variable déterminant sa position sur l’axe vertical. Un cas d’utilisation pertinent serait de représenter graphiquement la fréquence d’occurrence ou les montants totaux sur deux dimensions, comme par exemple les Ventes par état et catégorie de produits.

exemple-graphique-nuage-de-points

Graphiques en secteurs : Un graphique en secteurs (aussi appelé graphique camembert ou graphique circulaire) est un graphique statistique de forme circulaire, divisé en parts, et illustrant une proportion numérique. Dans un graphiques en secteurs, la longueur d’arc de chaque part, et par conséquent son angle central et sa surface, sont proportionnels à la quantité qu’elle représente. Un graphique en secteurs ne peut afficher qu’une seule série de données. Excel utilise l’identifiant de cette série comme titre du graphique (par ex. « Fleurs ») et affiche les valeurs de cette série en parts proportionnelles sur le camembert. Ce type de graphique convient bien pour présenter la distribution d’une valeur au sein d’une dimension, comme par exemple les Ventes par représentant.

 exemple-graphique-secteurs

Histogramme à largeur variable : Aussi appelé Marimekko ou graphique Mekko, un histogramme à largeur variable est un graphique à barres dans lequel la largeur des colonnes s’adapte pour que la largeur totale corresponde à la largeur souhaitée du graphique, sans écart entre les colonnes. Ce type de graphique est utile pour comparer la manière dont une valeur se divise en pourcentages au sein d’une dimension.

exemple-graphique-mekko

Graphique en aires 3D : Les graphiques en aires 3D affichent l’évolution de valeurs sur une période ou d’autres données catégorielles, et utilise trois axes (horizontal, vertical et profondeur) modifiables. Ce type de graphique est recommandé pour comparer la répartition d’une valeur au sein d’une catégorie et son évolution chronologique, comme par exemple l’Évolution des ventes par région.

exemple-graphique-aires-3d

Graphique en aires empilées : Un graphique en aires empilées affiche l’évolution de la contribution de chaque valeur sur une période donnée ou d’autres données catégorielles. Il est recommandé d’expliquer le graphique empilé aux utilisateurs qu’ils puissent comprendre les valeurs présentées. Un graphique en aires empilées 3D se présente de la même manière, mais utilise une perspective 3D et ne possède pas de troisième axe. Ce type de graphique est pertinent pour montrer la manière dont différentes variables contribuent à la valeur totale au fil du temps. 

 exemple-graphique-aires-empilées

Histogramme empilé : Les histogrammes empliés présentent le lien partiel ou intégral qui existe entre différentes catégories, et s’apparentent ainsi aux graphiques en aires empilées. Ce type de graphique requiert au moins deux catégories dimensionnelles : l’une pour les colonnes empilées et l’autre pour comparer. Ce type de graphique est pertinent pour montrer la manière dont différentes portions contribuent à la valeur totale au fil du temps pour une catégorie en particulier.

exemple-histogramme-empilé